On recherche un berger pour faire pâturer son troupeau dans la Réserve naturelle

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS

La Communauté de Communes renouvelle son appel à candidature pour l’entretien de la végétation des berges de la Drôme par la pastoralisme.

L’ambroisie envahit chaque année la Réserve naturelle nationale des Ramières, et particulièrement les bancs de galets nus du lit de la rivière Drôme, très favorables au développement de la plante. Fortement allergisante, elle produit une quantité importante de pollen de mi-août à mi-septembre, dont la diffusion dans l’air provoque des troubles majeurs aux personnes qui y sont sensibles. L’éradication totale de l’espèce étant impossible, l’objectif est de diminuer la quantité de pollens dans l’air lors du pic de pollinisation de l’ambroisie.
Depuis 2004, la Communauté de communes fait appel à des bergers qui font pâturer leurs troupeaux (caprins ou ovins) dans la Réserve sur la saison estivale, luttant ainsi naturellement contre la floraison de l’ambroisie. Cette méthode peu contraignante est également peu impactante pour les habitats naturels préservés comme la Réserve naturelle nationale des Ramières.

L’appel à candidature pour la saison 2024 est lancé
Le secteur à pâturer concerne 120 ha de bancs de galets dans la rivière Drôme, sur la période du 15 juillet au 15 septembre. Cette année la Communauté de communes recherche également un berger qui resterait jusqu’à fin octobre pour pâturer les autres prairies alluviales de la Réserve naturelle, soit environ 10 ha. Ce peut-être le même berger ou un berger différent.
Les éleveurs caprins et /ou ovins, avec un troupeau autour de 200 bêtes, non laitiers, ont jusqu’au 15 juin pour se manifester. Une prestation que la Communauté de communes rémunère dans le cadre d’un contrat de pâturage (subventions Fonds vert).

Retrouvez tous les détails et les modalités dans l’appel à candidatures :

Appel à candidatures

Environnement
Publié le 30 mai 2024